Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

 

Pézenas : La section locale du Parti socialiste au bord de l’asphyxie

MICHELLE RIVIERE
Démission du secrétaire responsable de la section et de tous les membres du bureau.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
Démission du secrétaire responsable de la section et de tous les membres du bureau. (© D.R)

Le bureau et son secrétaire ont démissionné en bloc pour dénoncer des méthodes douteuses.

Rien ne va plus au sein de la section du Parti socialiste de Pézenas… Les querelles entre Armand Rivière et les membres du bureau, dont Christine Guiraud (trésorière) et Gilles Sevin (secrétaire, responsable du bureau de Pézenas depuis 2011), publiquement annoncées lors des dernières élections municipales, avaient déjà bien entamé l’harmonie qui régnait jusque-là dans les rangs des socialistes les plus actifs de la ville.

Pour rappel, deux poulains du PS étaient en lice pour mener la liste devant s’opposer au maire sortant (liste complétée ensuite par les forces de gauche). Après le vote des membres de la section locale du PS qui donnait égalité à Philippe Alberge et Armand Rivière (23 voix pour chacun), le premier se désistait en faveur du second… C’est à partir de là que la division au sein de la section locale se révélait, sans que rien ne s’arrange encore à la veille des élections.

Aujourd’hui, un autre pas a été franchi avec la démission en bloc du secrétaire et de tous les membres de la commission administrative du PS (soit dix personnes au total). Visiblement pour Gilles Sevin, la coupe est pleine : "Dans un contexte national et régional difficile pour le PS, et en tant que responsable de la section socialiste du canton, moi et tous les membres de la commission administrative locale, nous nous interrogeons. Attachés historiquement à la transparence et à la rénovation des pratiques qui régissent le fonctionnement du PS, nous ne pouvons que déplorer ces méthodes, celles-là même que nous avons toujours combattues et qui contribuent à la défiance des citoyens à l’égard des partis politiques." Par "méthodes", le secrétaire entend dénoncer les trente nouvelles adhésions à la section socialiste de Pézenas, au lendemain du second tour des élections municipales. Pour lui, "force est de constater que cet afflux d’adhésions groupées, complaisantes et familiales (parents, conjoints, enfants, cousins, tantes et amis de notre candidat malheureux aux élections municipales), préfigure l’instauration d’un rapport de force au sein de la section qui relève du népotisme ! Impossible d’envisager dans ces conditions l’expression démocratique indispensable à la vie de cette dernière. Nous en tirons donc toutes les conclusions qui s’imposent en démissionnant de nos fonctions. Cependant, plus que jamais attachés aux valeurs du socialisme, nous demeurons des militants engagés pour l’avenir de Pézenas."

Midilibre.fr

 

Partager cette page

Repost0
Published by lapresseenrevue - dans MAI 2014

Présentation

  • : La Presse en Revue...
  • : La presse est épluchée dans ses éléments politiques majeurs et cela avec un maximum d'impartialité. Aucun journal n'est écarté ni aucun journaliste. Des débats, des rendez-vous, des analyses... Bonne lecture.
  • Contact

Recherche

Pages